Steiert: propagande socialiste contre l’initiative anti-pédophile

Le 6 mars dernier, le conseiller national socialiste fribourgeois Jean-François Steiert, qui a manifestement une réputation à blanchir, est venu défendre, sur le plateau de La Télé, le rejet d'une initiative qui demande que les pédophiles condamnés ne puissent plus travailler en contact avec des enfants.

Les raisons qu'il invoque sont pour le moins surprenantes, mais, hélas, guère étonnantes au vu des positions défendues par son parti au Parlement.

M. Steiert trouve le cran d'accuser l'initiative de faiblesse en ce qu'elle ne vise pas les "personnes qui n'ont pas été condamnées..." Que cet éminent politique daigne alors nous expliquer ce que la loi peut faire contre des gens qui ne l'enfreignent pas... logique socialiste. C'est a peu près là tout le reproche qu'il trouve à faire à cette initiative. Il continue de vendre la loi de barrage de son compère Sommaruga comme un contre-projet, sous-entendu du Conseil fédéral, ce qui est absolument faux, voire carrément mensonger dans ce contexte précis.

Mais il y a mieux, au comble de l'inconscience, il affirme que l'initiative servirait à protéger les pédophiles - on aura décidément tout entendu -, et de prétexter des lenteurs de la procédure pour démonter le bien-fondé d'une initiative particulièrement nécessaire. Outre la question de la présomption d'innocence qui ne semble pas effleurer M. Steiert, on soulignera que c'est la toute première fois qu'un représentant de son parti admet toute de même comme souhaitable et bénéfique le résultat de l'initiative, éloigner les enfants des pédophiles.

Ce que M. Steiert ne dit pas toutefois, c'est que la solution du "contre-projet" socialiste revient à supprimer la sanction systématique de l'éloignement pour donner compétence aux juges d'en disposer comme bon leur semble et, surtout, de faire en sorte qu'elle ne soit pas définitive. Pour le parti socialiste, il paraît indispensable que les pédophiles ne perdent pas leurs "droits" de travailler en contact avec des enfants.

L'histoire retiendra qu'il se sera trouvé M. Jean-François Steiert pour s'opposer à une tentative d'empêcher des pédophiles avérés d'être à nouveau en contact avec leurs victimes favorites.

Pour tous, sans privilèges, surtout pour les victimes.

 

Source

 

Voir encore

Forum: Yannick Buttet attrape Steiert sur la pédophilie

Pédophilie: il faut sauver le soldat Steiert

---

Initiative anti pédophiles: la grande peur du PS

Sommaruga à la course pour sauver les pédophiles

MàJ 3 : Yannick Buttet attrape Sommaruga sur la pédophilie

Pédophilie: Carlo Sommaruga ne croit pas en la récidive

Pédophilie: la droite se débat avec une gauche ambiguë

La protection de l’enfance veut des pédophiles à l’école

Logique de gauche: pas de fessées mais des attouchements

Trop méchants avec ces pauvres pédophiles !!!

Pédophilie: Un combat difficile

L’étrange combat du conseiller Sommaruga

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.