Immigration: « L’Europe risque l’islamisation mais le Pape ne le comprend pas »

Dure attaque du politologue américain contre le gouvernement italien et contre le Pontife qui « ne se rend pas compte qu’il collabore au suicide de l’Europe chrétienne ».

« L’Italie a le Pape. Et ce Pape croit qu’ils doivent accueillir tous les migrants. » Depuis le début il a envoyé un mauvais message lorsqu’il fit un pèlerinage à Lampedusa. Et il ne se rend pas compte qu’il collabore, je suppose involontairement, à un suicide historique de l’Europe chrétienne. »

Le politologue américain Edward Luttwak, interviewé par Il Giorno n’a pas de doutes : un des principaux coupables de l’invasion de réfugiés est le Pape François.

L’Italie devrait bombarder les navires vides des passeurs (…) et sans attendre l’autorisation de l’Onu. « Elle en a la force mais pas la volonté ».

Le problème est la Libye qui n’est plus un État « depuis que Sarkozy et Obama firent la sotte guerre pour chasser Kadhafi » et « traiter avec les tribus et les radicaux islamistes sur le territoire est une pure illusion ». Mais « à l’invasion de la Libye, explique Luttwak, s’ajoute l’invasion à travers les Balkans et celle-ci est encore plus imposante « parce qu’elle est tolérée, sinon encouragée par le président turc Erdogan qui oeuvre pour l’islamisation progressive de l’Europe. »

« La majorité immense des migrants – poursuit Luttwak – est musulmane. Et les communautés musulmanes, comme on sait, sont réfractaires à l’intégration (…)À la longue ce sera l’Europe chrétienne qui devra s’adapter à leurs valeurs et pas le contraire. »

« Ce Pape ferait bien de réviser l’histoire ». Luttwak rappelle la fin de la civilisation romaine : « Les barbares arrivèrent du nord maintenant ils viennent du sud. » (…) « Dans l’Europe actuelle – et c’est la conclusion de l’expert en géopolitique – je ne vois aucune volonté de survie. Les murs ne suffiront pas. Il faut des interventions directes et la première à le faire, devrait être l’Italie. »

Source

4 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Ah..le bon pape François…Il en est encore à la théologie de la libération. Bref, il est resté aux confins du continent sud-américain.
    Je suppose que le monde européen lui échappe totalement..
    Aimez ceux qui vous massacrent…et tendez la main.si vous le pouvez encore…D’ailleurs, il est prêt à mourir pour sa foi..quitte à entraîner la chrétienté dans son martyr…Et là ça devient problématique pour le pasteur de toute la chrétienté…vraiment problématique….
    Faudrait-il lui rappeler la phrase du Christ…Celui qui n’est pas contre moi est avec moi ou inversement celui qui n’est pas avec moi est contre moi…
    Non, pour lui, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil…On massacre des chrétiens dans leur pays…ça se n’est pas bien…
    Et quand on les massacrera en Europe…le Vatican se taillera où exactement?
    Pour lui, tous ces musulmans qui arrivent sur notre continent, il faut les aider…tant pis, si certains ont massacré ailleurs d’autres que les leur….
    Là, vraiment il n’y a plus de guide..plus de soutien…vas-y comme j’te pousse….
    Ah…bon Pape François, je ne sais pas lequel des deux se trompe..mais je veux bien prier pour toi.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ce pape se fiche complètement de l’Europe. Il est persuadé que nous sommes le mal, que nous exploitons les peuples africains, sud-américains et asiatiques.

    J’avais eu une discussion avec l’un de mes collègues argentin. J’avais senti cette espèce de haine en notre encontre. Pourquoi ce pape serait-il dans un autre registre?

    Contrairement à l’auteur de l’article, je ne crois pas que ce pape collabore involontairement à la destruction de notre Europe. Bien au contraire, il le fait à l’insu de son plein gré. Si le malheur des chrétiens est de ce monde, ils auront le paradis après, tel est son état d’esprit.

  3. Posté par JDV le

    J-F Morf a dit en quelques mots ce que je pense, j’ai lu l’article en italien et de voir l’aveuglement de nos dirigeants européens aux fumeurs qui savent que « fumer tue » mais c’est ainsi, on ne peut rien faire et on continue de fumer, car il faut bien mourir de quelque chose. C’est pratiquement le même mode de pensée, les lâches et hypocrites qui dirigent nos pays pensent s’en sortir, mais ils seront comme Trintignant dans le film « Le conformiste ».
    Lamentables !

  4. Posté par Jean-Francois Morf le

    Le pape croit la takiya des imams comme quoi Allah=Dieu alors que Allah=Satan (Googlez!).
    Erreur fatale du pape! La charia n’est en aucun cas la « loi de Dieu », mais bien la législation satanique imaginée par les imams et les mollahs pour régner sur les mahométans, obéissants aveuglément aux imams et aux mollahs. Les armes pour assassiner tous les non-mahométans sont prêtes, et les imams et mollah savent où elles sont cachées. Des milliers d’églises ont brûlé récemment, et ce ne sont pas des chrétiens qui les ont incendiées…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.