Ballabio : les « réfugiés » se barricadent dans leur structure d’accueil pour protester sur leurs conditions de vie

Ballabio (Lombardie), 22 juillet 2015

Plusieurs patrouilles de la police, de carabiniers et de la police locale ont du intervenir dans une structure de la commune de Balladio qui accueille un groupe de réfugiés :

"Ces étrangers ont commencé à se rebeller en se barricadant à l'intérieur du bâtiment. Ils protestent contre le traitement qui leur est réservé : ces pseudos réfugiés qui prétendent avoir fui la guerre et la famine se plaignent du fait que la nourriture est de la bouffe de cantine, donc pas du tout au niveau de ce qu'ils espéraient. En outre, d'autres détails ne sont pas conformes à leurs aspirations : l'eau des douches et du bain n'ont pas la température qui leur convient".

La syndic de Ballabio, Alessandra Consonni, est très critique sur cette situation :   

"Ce qui est en train de se passer à Balladio, en pleine période touristique est inacceptable. Le déploiement des forces de l'ordre n'est certes pas un encouragement à venir passer des vacances relaxantes dans notre région. Cet épisode, quand on connait les revendications de ces gens, provoque tensions et rage parmi les habitants de Balladio qui, en tant que contribuables, payent à ces gens le gîte et le couvert. Ces derniers jours, avec l'arrivée de nouveaux migrants, nous avons déjà enregistré deux nouveaux évènements alarmants qui ont nécessité l'envoi des forces de l'ordre de notre pays : il y avait eu des bagarres à l'occasion des fêtes de fin du ramadan et maintenant, l'occupation du bâtiment où ils sont logés".

 

Source en italien (trad. D. Borer)

 

 

12 commentaires

  1. Posté par Ueli Davel le

    Ils apporteraient une touche de couleur à Berne entouré de Cesla et Ada. Elle se sentiraient moins seules. Il pourrait y avoir même un coup foudre! Le paradis sur terre, les gauchos seront tout contents. Les verts rougirons….

  2. Posté par Murielle Bouchard le

    Assez c’est Assez…Il faut faire ce qu’ils y a à faire et vous le savez très bien.Vous n’avez pas a faire souffrir les gens du Québec, il vous donnent sans arrêt, il y a des enfant au Canada et au Quebec qui souffrent de la faim comme partout ailleurs. Ils faut commencer ;a donner a ceux qui donnent sans arrêt et ceux qui cause du trouble un renvoi dans leur pays .Il ne faut pas avoir pitié avec des gens qui non aucune morale, tout est dit ils veulent avoir le pouvoir du pays.Je suis sans mot pour exprimer la façon d’agir de ses gens, ils sont plus dangereux que des bêtes sauvages qu’ont place dans une cage,pas tous heureusement. Que Dieu vous éclaire car vous allez en avoir besoin ceux qui sont au commande……………Murielle Bouchard

  3. Posté par yayaya le

    Attention, ces jeunes hommes sont assurément avide de sexe, et ils adorent les femmes blanches (bien plus que leurs propres femmes noires qu’ils ont abandonné en Afrique) ! Que va-t-il se passer quand ils vont réclamer leur droit à une vie sexuelle ? Les contribuables vont leur payer des putes à 200 euro/heure ? Ça va coûter bonbon! Et puis toutes ces jeunes femmes en mini jupes et décolletés vont les rendre fous, il ne vont pas pouvoir se contenir. Soyez près psychologiquement à ce que votre femme et/ou votre gamine se fasse violer, et soyez près aussi à ce qu’ils ne soient ni punis ni renvoyés. Vous continuerez à vous lever tous les matins pour travailler pour financer avec vos impôts ces parasites qui violeront vos femmes en toute impunité. Vous trouvez extrêmes mes propos? En Suède c’est déjà le cas. Soyez prêts, ça arrive, avec la bénédiction du PS, PDC etc

  4. Posté par N.AURE le

    OUI, ILS ONT TOUS L’AIR D’AVOIR SOUFFERT DE LA FAMINE ET DE LA PERSECUTION!!!!!!!! OU SONT LES FEMMES ET LES ENFANTS?

  5. Posté par MARIA DUDU le

    IL FAUT QUE LES AUTORITES QUI VONT LES CHERCHER DANS LA MER DE LYBIE AILLENT HABITER AVEC LEURS ENFANTS A COTE DES REFUGIES

  6. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Aude cite Renzi, le Matéo, l’étoile montante! La coqueluche des vieux, des jeunes, de la presse. Une réforme par mois! L’audace. Vous en souvenez-vous?

  7. Posté par Ueli Davel le

    Et pourtant ils ont des têtes sympa! Cela en ferait de gentils beaufils et c’est rien il faut connaître les grand’mères. Ils ne feraient pas mal a une mouche.

  8. Posté par top gun le

    Tous des « sportifs d’élites » du…couteau!!!

  9. Posté par Aude le

    Mais qu’ils continuent à se barricader et même faire la grève de la faim s’ils en ont envie…
    Enfin de compte…tu manges ou tu c…point. Le ***** c’est payant.
    Pour le tourisme, quand l’Italie affichera 0, Renzi prendra ses cliques et ses claques..Ciao buffone..

  10. Posté par Margo G. le

    Des parasites qui n’attendent que de nous sauter à la gorge… que des jeunes hommes en pleine force de l’âge, frustrés, haineux, qui n’ont plus rien à perdre. Et il en arrive tous les jours des milliers et nos autorités ne font rien pour défendre leur pays de ces envahisseurs qui sont plus nombreux tous les jours.

  11. Posté par bigjames le

    Fête, ramadan, bagarres, des mots qui vont si bien ensemble.
    732

  12. Posté par bigjames le

    Des hommes, des femmes et des enfants que l’on vous dit….
    La preuve en image !!!
    732

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.