Italie : Après avoir obtenu l’air conditionné, les clandestins manifestent contre les moustiques

Non contents de débarquer illégalement, les clandestins exigent des conditions de séjour optimales… et les obtiennent.

Il est décidément bien douloureux, le sort réservé en Italie à nos frères migrants venus à la recherche, selon la formule consacrée, d’une vie meilleure. Il ne se passe guère de jours sans qu’ils doivent protester contre le standing déplorable de leurs conditions d’accueil.

Le mois dernier, les « réfugiés » hébergés dans le camp de la Croix-Rouge à Bresso (dans la province de Milan, en Lombardie) s’étaient soulevés pour protester contre les températures trop élevées sous les tentes – eh oui, en Italie aussi il fait chaud – ainsi que contre un changement apporté dans les menus. À cause justement de la chaleur, la Croix-Rouge avait cru bien faire en leur servant du riz froid : « une nouveauté, écrivait très sérieusement La Repubblica qui, semble-t-il, n’a pas été appréciée ». Les responsables du camp n’avaient pu rétablir l’ordre, après avoir appelé les carabiniers à la rescousse, qu’en promettant de fournir immédiatement des ventilateurs. On a travaillé en outre, ces dernières semaines, « à l’installation de l’air conditionné sous chaque tente » – le camp en compte 54, dont chacune abrite entre 6 et 8 clandestins.

Las, d’autres tortures restaient réservées aux « réfugiés » de Bresso. Jeudi après-midi, une centaine d’entre eux ont à nouveau marché sur les bureaux de la direction pour exprimer leur mécontentement. « Cette fois-ci, ils dénoncent la piètre qualité du séjour. Il y a trop de moustiques dans les tentes ». Les malheureux immigrés ont donc exigé qu’on leur distribue tout de suite de la lotion antimoustiques,

en menaçant d’élargir leur protestation si leurs revendications n’étaient pas prises en compte.

Source

5 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Mais…Mais… Ces moustiques importuns sont de sales insectes racistes, voyons !
    Blague à part, quiconque a séjourné en brousse africaine sait ce que c’est que d’être criblé de piqûres par les moustiques, avec en prime le cadeau des anophèles !
    On croit rêver en lisant que les envahisseurs profèrent de telles inepties; mais non : c’est un cauchemar ! J’en ai marre de la compassion stupide et des « drwââââ » sans cesse revendiqués et sans fondement aucun !

  2. Posté par Aude le

    Un grand éclat de rire.
    Mettez-les au bord de la mer…dans un camping..En ces jours de canicule, ils feront de bons plongeons et n’aurons plus de moustiques. Je les informe que dans les pouilles, les nuits au bord de la belle bleue sont plutôt fraîches en camping…
    Nos compatriotes de Chiasso sont exposés à la Galle et la Tuberculose…autrement plus grave..non? Merci les migrants de nous donner de si agréables cadeaux…..Ah…les moustiques, en Europe c’est mortel…pire que la mouche Tsé..tsé et celle qui donne la malaria….
    Que la Croix-Rouge veille encore à ce qu’ils ne prennent pas de coup de soleil..pire des coups de chaleur….parce que là c’est l’émeute annoncée…

  3. Posté par Hotch le

    B’en.. ils n’ont qu’à faire comme tout le monde : poster une critique incendiaire sur Tripadvisor. Si ça peut dissuader d’autres « touristes » de choisir cette destination tout le monde sera content !

  4. Posté par yayaya le

    MDR Erk 🙂

  5. Posté par Erkangilliers le

    Quand je lis de telles choses j’ai honte d’être Européen et encore plus d’être Blanc.
    Car après toutes les atrocités que nous leur avons fait subir (esclavage, colonisation, pillage de leurs ressources naturelles et de leurs élites intellectuelles telles Barack Obama, Christiane Taubira, Cécile Kyenge, Lilian Thuram, Yannick Noah, etc…), nous les enfermons maintenant dans de véritables camps de concentration pour les persécuter avec de la chaleur, des moustiques et du riz froid, alors qu’ils viennent chez nous le coeur sur la main et dans le seul but de nous aider à développer nos pays par le métissage nécessaire à l’abandon de nos comportements racistes nauséabonds.
    J’espère une action rapide des Antifas italiens et des associations financées par George Soros pour renverser cette situation intolérable au XXIème siècle.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.