Laurent Ozon : « Les clandestins dehors »

Ci-dessus, Laurent Ozon, quelques instants avant l'émeute en plein cœur de Bruxelles. "Ici c'est chez nous, vous repartirez !"

NDDB : Regardez ce qui nous attend si nous continuons à laisser faire. Vidéo ICI

Hier, Laurent Ozon est intervenu au milieu des clandestins place du Luxembourg, devant l'entrée du Parlement Européen à Bruxelles. D'abord surpris, ceux-ci ont violemment réagi. Une bagarre générale a suivi. Les forces anti-émeute ont dû intervenir. Plus de quarante clandestins ont été arrêtés. Aucun blessé dans notre équipe.

Nous avons forcé les pouvoirs publics à réagir. Nous recommencerons et espérons que notre action inspirera d'autres initiatives. Ne lâchons rien et ne tolérons plus les clandestins sur notre sol. Intervenons partout pour faire entendre nos droits sur nos terres.

Source

6 commentaires

  1. Posté par Un Algérien le

    A Mr jacques,
    J’espère que nos concitoyens prennent conscience du péril. Votre expérience en Guinée Bissau vous a éclairé. comme la mienne en Afrique noire. J C’est la naiveté et l’ignorance des peuples Européens et l’incompétence de nos gouvernants qui permettent le désastre à venir. Ils ne savent pas la fascination qu’exerce l’Europe sur les Africains. Mon frère qui fait des missions en Afrique noire me dit que si on ouvrait les frontières, en 24 heures , les pays Africains se vident car tous rêvent d’Europe. Il y a de la misère, la démographie explosive, des complexes, un mal être, une grande souffrance cachée ( épouser une blanche , avoir sa nationalité, c’est accéder à un statut social le plus . élevé. Regardez toutes ces pauvres femmes qui se défrisent les cheveux et qui les teignent en clair, ces jeunes Africains qui ne veulent pas d’Africaines, mais uniquement des blanches auxquelles ils s’empressent de faire un enfant comme pour les ferrer. Regardez à Mayotte, c’est la plus grande maternité de France…avec des conséquences sociales, humaines terribles…
    C’est la le problème ….c’est une véritable invasion qui est en train de changer brutalement le visage de l’Europe, son identité, son mode de vie et son âme …une rupture historique , un remplacement de la population Européenne qui a le rôle des Indiens, mais cette fois ci, sans un coup de feu…
    L’invasion des pays de l’est est digérable avec le temps car ils s’assimileront à part les Roms qui tiennent à leur nomadisme…
    Le temps de prendre conscience et d’adapter nos lois, il sera trop tard …l’Europe deviendra une colonie Africaine…

  2. Posté par top gun le

    Bravo Monsieur!
    Le mouvement doit s’amplifier tout simplement puisque la vérité fait perdre la tête aux…clandestins! Le culot, sur la fin de la vidéo, ces gens sortent des gilets de panne routière pour faire croire qu’ils font partie de la sécurité Dehors la marmaille et qu’ils aillent mettre cette énergie agressive au service de leur pays respectif, au lieu de fuir les difficultés et venir quémander en Occident en nous accusant d’avoir pillé leurs ressources, cette bande de lâches et profiteurs !!!

  3. Posté par Jacques le

    Monsieur l’Algérien, vous avez totalement raison. J’ai fait lamême expérienceen Guinée Bissau il y a 25 ans. Et depuis lors, les Africains ont proliféré. Ne rêvons pas, il sera impossible de renvoyer chez eux ceux qui ont réussi à nous envahir et la complicité de la classe politique laisse présager une amplification de cette invasion. C’est triste à admettre, mais je pense que nous sommes cuits. Notre civilisation va s’effondrer.

  4. Posté par smeyers henri le

    Il y a le problème constaté, mais la racine du problème est un électorat potentiel souhaité par ceux qui ont besoin d’électorat surnuméraire et artificiel pour se maintenir au pouvoir. Le problème sera pour les suivants. . . ceci depuis Pompidou. . . et reporté consciemment par les suivants.(tous)

  5. Posté par Un Algérien le

    J’ai passé 22 ans en Afrique et je vous donne quelques informations importantes:
    Dans les années 70, les immigrants Africains qui retournent en vacance chez eux donnaient déjà une image paradisiaque de l’Europe, Des copain Maliens, Sénégalais qui rentraient en vacance étaient ( et sont toujours ) accueilli chaleureusement par tous les enfants du village . Dès qu’ils ouvrent leurs valises , les yeux des enfants s’illuminent… c’est « Papa Noel France » . A la question :  » quel métier voulez vous faire plus tard  » tous répondent , « on veut aller en France ».
    Puis est venu la parabole qui a fait des dégâts en Afrique…en donnant une image d’abondance, de richesse, de bonheur et de bien être etc…et dans chaque famille , chaque café la discussion tourne autour du thème  » comment faire pour émigrer en Europe ou y avoir un membre de sa famille pour envoyer de l’argent et ramener la prospérité »
    Donc, en Afrique, il y a 35 ans , ce désir fou d’émigrer était déjà très fort.
    La démographie explosive, la pauvreté , la dictature, le tribalisme, le racisme ethnique poussait déjà à l’immigration massive qui n’était pas facile, Maintenant la guerre , c’est une aubaine qui permet d’obtenir facilement l’Asile politique pour un séjour sans retour.
    Je veux vous informer sur un point fondamental : un Chilien, un Polonais etc…quittait son pays à contre coeur pour sauver sa peau et revenait chez lui dès que la démocratie et la sécurité sont rétablis. Un subsaharien, immigrant économique ou politique vise à l’installation définitive ( ramener sa famille dès qu’il a obtenu l’asile) en Europe par tous les moyens.
    Comme tous le monde sait, les immigrants politiques pour lesquels le droit d’Asile est fait sont rares. Un vrai opposant politique en Afrique qui est dangereux pour le pouvoir dictatorial de son pays a très peu de chance de pouvoir partir. C’est pour cela que 95% au moins sont des économiques qui profitent des récents évènements pour réaliser leurs rêves de toujours : entrer en Europe coûte que coûte.
    Le seul souci, c’est la crise économique et surtout le nombre. Avec la démographie Africaine ( 8 enfants par femme au Mali) , un doublement de la population en 25 ans et deux milliards bientôt,; les Européens ont du souci à se faire.
    Je rajouterai une chose importante : un ami diplomate détaché en Afrique depuis 30 ans ( il a pris la relève de son père) me dit qu’ils ne s’en sortiront pas. Lorsqu’ils seront 2 milliards, même avec le développement économique maximum, il y aura 300 millions qui auront le standard Européens, qui consommeront et 1,7 milliards qui seront dans la misère totale et qui voudront rejoindre l’Eldorado Européen.
    Le plus grave péril qui menace l’Europe n’est pas économique….mais social, culturel, civilisationnel .

  6. Posté par Margo G. le

    Sauvons notre civilisation, nos libertés, notre instructions de ces êtres primaires qui nous envahissent de force et exigent qu’on les accueillent et entretiennent… des grands gaillards qui devraient se battre pour leur pays et leur continent….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.