Terrorisme et monstruosités islamistes. La RTS.ch ne veut pas montrer…

La RTS.ch ne veut pas parler ni montrer les images de l'otage brûlé vif dans une cage en fer "pour ne pas leur faire de la pub". Hier soir elle a préféré parler des dangers de la montée de l'extrême droite chez nous...

Nous pensons autrement.

Il faut cesser d'euphémiser et de cacher ces monstruosités barbares et de renvoyer la cause de ce terrorisme et de sa surenchère sans limite dans l'horreur à notre politique de "manque d'intégration" ou de "discrimination". Ou d'évoquer "l'excuse sociale", "la faute à nos sociétés", etc.

A la place de la lenteur et de la lâcheté internationales, il faut d'urgence faire cesser cela et par tous les moyens.

Les rituels communiqués présidentiels de condamnation ne suffisent plus...

OtageBrûl2PublierOtageBrûlé1A

 

 

 

 

 

40 commentaires

  1. Posté par Lafayette le

    Je suis comme Gael, je préfère faire de l’alarmisme, car c’est bon pour le métier de l’assurance et de la sécurité. Bref si tout le monde allait bien on n’aurait pas besoin de tout ça.

  2. Posté par Myrisa Jones le

    Qui brûle vivant des milliers d’être humains en toute impunité et ce depuis des décennies?
    Nos chers « amis » américains…

    Des victimes brûlées vives : une pratique courante
    Par Glenn Greenwald – Le 4 février 2015 – Source The Intercept

    La dernière atrocité de l’État islamique – diffusée dans une vidéo – qui a assassiné un pilote de chasse jordanien prisonnier en le brûlant vif – a immédiatement suscité un grand débat sur cette forme particulière de sauvagerie. A cet égard, il est intéressant de constater que brûler vifs des gens délibérément jusqu’à ce que mort s’ensuive est praticable – et pratiqué – de plein d’autres façons:

    http://lesakerfrancophone.net/des-victimes-brulees-vives-une-pratique-courante/

  3. Posté par Leb le

    L’Etat islamique doit être pris au sérieux

    Guy Millière – J’ai beau parcourir la presse française, je ne trouve aucune analyse précise de l’action de l’Etat Islamique, qui a fait cette fois l’objet d’un film de vingt deux minutes : l’assassinat du pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, pris en otage à la mi décembre 2014.
    Cet assassinat a été décrit comme atroce, et il est effectivement atroce : condamner quelqu’un à être brûlé vif, et passer de la condamnation à sa mise en œuvre est d’une barbarie abjecte. Que cet assassinat ait fait l’objet d’un film soigné, mis en scène, a été présenté comme tellement immonde que les images devaient être dissimulées : et faire un film de ce genre est effectivement immonde, et constitue un pas supplémentaire dans la pornographie imagière dont use l’Etat Islamique. La décision de dissimuler les images peut se comprendre : ce sont des images insoutenables.
    Ce qui doit être énoncé, cela dit, est que ces images vont circuler, être regardées des centaines de milliers de fois sur toute la planète, et qu’elles vont susciter des vocations, et servir au recrutement : l’Etat Islamique ne filme pas pour rien, et sait l’impact des films qu’il diffuse.
    Brûler vif un apostat est une pratique conforme à la tradition islamique, depuis bientôt quatorze siècles
    Ce qui doit être ajouté est que pour nombre de Musulmans radicalisés et en voie de radicalisation, ces images sont justes et légitimes, et correspondent à un châtiment conforme à l’islam, et non pas une violation des principes de l’islam. L’Etat Islamique a traduit Maaz al-Kassasbeh devant un tribunal islamique qui l’a jugé coupable d’apostasie pour avoir combattu l’Etat Islamique au côté de forces infidèles, et l’a condamné à subir un châtiment équivalent à ses crimes : brûler vif un apostat est une pratique conforme à la tradition islamique, depuis bientôt quatorze siècles.
    Le titre de la vidéo : « guérir le coeur des croyants », est tiré d’un verset du Coran 9 :14 :
    « Combattez-les (ceux qui s’opposent à l’islam). Allah par vos mains les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux, et guérira le cœur des croyants ».
    Certains ont été porteuses de regrets qu’il n’ait pas souffert assez longtemps et ont suggéré que d’autres châtiments auraient pu lui être infligés : l’empaler et le laisser mourir lentement, par exemple.
    Avant que la vidéo ne montre la mort de Maazz al-Kassasbeh, elle cite les « crimes » commis par la Jordanie, présente un entretien avec Maaz al-Kassesbeh où il détaille les missions de l’armée de l’air jordanienne contre l’Etat Islamique, rappelle la liste des pays musulmans qui participent à la coalition, et dénonce le roi de Jordanie comme un « agent sioniste ». De nombreuses réactions, émises par Twitter, ont montré que des Musulmans radicalisés considéraient que la Jordanie avait effectivement commis des « crimes », que les pays musulmans de la coalition étaient criminels, et que le roi de Jordanie était un « agent sioniste ». Ces réactions ont été porteuses de joie devant le châtiment infligé à Maaz al-Kassesbeh. Certains ont été porteuses de regrets qu’il n’ait pas souffert assez longtemps et ont suggéré que d’autres châtiments auraient pu lui être infligés : l’empaler et le laisser mourir lentement, par exemple.
    Les préceptes islamiques exigent d’être pris à la lettre
    Tous les Musulmans ne sont pas radicalisés, mais les Musulmans qui suivent les préceptes islamiques à la lettre reconnaissent et approuvent les pratiques de l’Etat Islamique, parce que ce sont des pratiques islamiques. Doit-on le préciser, les préceptes islamiques exigent d’être pris à la lettre.
    Le fait que Maaz al-Kassasbeh ait été tué par le feu, au milieu de décombres, et que son corps calciné ait été couvert d’éboulis par un bulldozer n’était lui-même pas un hasard du tout : il ne s’agissait pas seulement de brûler vif un apostat, mais d’infliger un châtiment équivalent au « crime » : bombarder, dit l’Etat Islamique, brûle des Musulmans sous les bombes, et les corps finissent sous les éboulis.
    Pendant que Maaz al-Kassesbeh était mis à mort, en de multiples lieux sur le territoire de l’Etat Islamique, des femmes étaient violées, éventrées, réduites à l’esclavage, des hommes se faisaient couper la tête au couteau, des homosexuels présumés tels étaient précipités du haut d’immeubles et achevés à coups de pierre, des enfants non musulmans étaient crucifiés vivants, mutilés, torturés.
    Aucune de ces pratiques n’est contraire aux préceptes islamiques pris à la lettre. Leur but est de faire peur et de soumettre.
    L’Etat Islamique est sérieux et effectivement islamique, et conquérant. Des dirigeants musulmans ne se reconnaissent pas dans cet islam : outre le roi de Jordanie, le Président Sissi en Egypte a prononcé à ce sujet des paroles fortes dont je me suis fait l’écho ici, des oulémas d’Al Azar ont réagi avec fureur au sort réservé à Maaz al-Kassesbeh. Ils ont contre eux ce qu’exigent les textes sacrés de l’islam.
    Dans le monde occidental, les dirigeants politiques ne prennent pas l’Etat Islamique au sérieux : ils ont tort. Des imposteurs parlent d’un islam imaginaire, et tentent de glisser sous leur tapis de prière les ignominies commises sur tous les continents au nom de l’islam, depuis très longtemps. Ils se conduisent en imposteurs et disséminent l’anesthésie qui précède le pire.
    Un ancien dirigeant de la CIA, à Washington, Mike Morell, il y a deux jours, a dit que pour vaincre l’Etat Islamique, il faudrait des années et une armée au sol, bien formée, d’au moins cent mille hommes. Il a ajouté que seuls les Etats Unis pourraient fournir cette armée, mais ne la fourniraient pas. Il a précisé que si les Etats Unis ne s’étaient pas retirés d’Irak, le monde n’en serait pas là, et que le but de l’Etat Islamique, dans l’immédiat, était de déstabiliser la Jordanie aux fins de faire tomber le roi. Il a prévu que l’Etat Islamique allait, sans doute, se renforcer et susciter l’allégeance d’autres groupes venant s’ajouter aux groupes qui lui ont déjà fait allégeance et que des gens autoradicalisés allaient, plus nombreux, se reconnaître en lui.
    Ses propos n’ont semblé intéresser personne en France.
    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.
    http://www.dreuz.info/2015/02/letat-islamique-doit-etre-pris-au-serieux/

  4. Posté par Sentinelle le

    La vérité dans les médias – surtout sur l’islam !

    Un grand merci à Anne Lauwaert qui présente plusieurs études critiques sur le Coran, publications plus que nécessaires ! C’est hyperintéressant pour ceux qui savent lire, très dérangeant pour les barbus, mais qui seront de plus en plus confrontés à leurs textes… Enfin !

    http://ripostelaique.com/les-nombreuses-preuves-de-limposture-historique-de-lislam/

    Je n’avais pas vu, en janvier, ce bijou explosif de Jean-Jacques Walter :

    http://ripostelaique.com/lautopsie-du-coran-par-jean-jacques-walter/

    Ah, quand les kouffars se mettent à faire des recherches sur le Coran – en plus, quelle horreur – il y a même des femmes qui ont appris à lire et à écrire ! Le festival peut commencer, il y aura quelques feux d’artifice…

  5. Posté par Sentinelle le

    Avec la colère du roi de Jordanie, le jeu vidéo va au moins tomber sur la tête des djihadistes de l’EI. Depuis l’annonce de la vengeance et les actes qui ont suivi, quelques-uns des joueurs d’Allah ont déjà connu leur game over…

    http://www.blick.ch/news/ausland/jordanien-will-is-ausrotten-der-koenig-zeigt-haerte-die-koenigin-herz-id3462630.html

    Par contre, certains « experts » occidentaux sont sceptiques et pensent que ce n’est qu’un feu de paille… C’est vrai, depuis 9/11, nous savons parfaitement et définitivement mieux comment traiter l’agression islamique. Je rappelle un certain monsieur « yes, we can » : les barbus avaient attaqué son ambassade à Benghazi et lynché l’ambassadeur. Réaction à un acte de guerre, d’ailleurs complètement documenté ? Zéro virgule zéro. Je pense que les soldats d’Allah comprennent un peu mieux la réponse du roi de Jordanie : l’un veut exterminer l’autre. Manque de bol, c’est légèrement plus compliqué pour les théologiens islamiques : fatwa contre fatwa, et toujours « Allahu akbar » des deux côtés. El la RTS devra toujours choisir quelles images on peut montrer…

  6. Posté par Etienne le

    Le vieux lion Churchill :
    « We shall go on to the end. We shall fight in France, we shall fight on the seas and oceans, we shall fight with growing confidence and growing strength in the air, we shall defend our island, whatever the cost may be. We shall fight on the beaches, we shall fight on the landing grounds, we shall fight in the fields and in the streets, we shall fight in the hills; we shall never surrender » Winston Churchill; House of Commons
    Je ne vois pas le rapport avec la RTS

  7. Posté par Leb le

    http://www.fdesouche.com/560577-jeux-video-un-mod-d-arma-3-recupere-par-la-propagande-de-letat-islamique
    « Jeux vidéo : Un mod d’« ArmA 3 » récupéré par la propagande de l’Etat islamique
    Par Robin le 06/02/2015
    « L’Etat islamique envahit le monde des jeux vidéo. Un jeu authentique qui met en avant la fierté du moudjahid », se félicite Jarazaoui M. Depuis ce message posté sur Twitter, le 31 janvier, par cet influent relayeur d’informations de l’Etat islamique (EI), suivi par plus de 7 500 abonnés, la description enthousiaste d’une version personnalisée d’un jeu vidéo de guerre circule sur les réseaux djihadistes et fait la fierté de ses membres.
    Intitulée « Iraqi Warfare », cette version amateur modifiée, ou « mod » dans le langage du jeu vidéo, est apparue en l’automne. Basée sur le plus joué des simulateurs militaires, le jeu tchèque ArmA 3, elle permet de remplacer les deux factions jouables du jeu d’origine, Blufor et Opfor, par les unités de l’armée irakienne, des peshmergas kurdes et des combattants de l’EI, toutes reconstituées avec un impressionnant soin du détail ».

  8. Posté par Leb le

    Foules dans Raqqa, Syrie applaudissent en regardant la combustion du pilote jordanien.
    voir lien en anglais: http://www.clarionproject.org/news/crowds-syria-cheer-watching-burning-pilot-film
    traduction approximative:
    L’État islamique a publié une vidéo (voir ci-dessous) montrant acclamations de la foule comme ils regardent le film du groupe terroriste sur la combustion du pilote jordanien. Le film a été montré sur en boucle continue sur une place publique à Raqqa, Syrie, de l’État islamique de la capitale de facto.
    Intitulée «la joie de musulmans à bruler le pilote de jordanienne » la vidéo Arabe propose des interviews de personnes présentes. Particulièrement choquantes sont les mots d’un enfant, qui semble être d’environ huit ans.
    «Je suis très heureux qu’ils l’ont brûlé.», Dit-il. « Si cela avait été possible, moi, je l’aurait brûlé avec mes propres mains. Je espère que d’autres pilotes viennent. Nous allons les attraper et de les brûler. Si un autre pilote viendra, je vais le brûler moi-même, insha ‘ allah [si Dieu le veut].  »
    Comme le pilote est immolé, les foules peuvent crier encore et encore, « Allahu Akhbar [Dieu est grand]! »
    La caméra se concentre sur les individus dans la foule et demande pour leurs commentaires. Un homme présenté dans la vidéo dit: «Il se est puni exactement selon ce qu’il a fait. Il a tiré des roquettes sur les enfants musulmans et les pays musulmans.
    C’ est pourquoi il doit être tué par le feu. Nous avons attendu longtemps pour ce joyeux événement. Je ne recommande pas aux pilotes de survoler les zones sous le contrôle de l’Etat islamique. Leur sort sera le même sort que son « .
    Un autre homme dit: «Je suis ravie! La chose que j’ai aimée le plus était le feu. Quoi qu’ils fassent pour nous, faisons pour eux. Ils brûlent des personnes innocentes. Ce sera une leçon pour ceux qui ce sera le sort de celui qui attaque les musulmans. Ce sera le sort de tous les pilotes qui viendront, sinon pire « .
    Pourtant, un autre dit, «Nous remercions le bon Dieu qui a mis la capacité dans les mains des soldats du califat – les soldats de l’Etat islamique – vers ce chien [le pilote], que le chien l’apostat, le chien de Abdullah II. Nous demandons au Seigneur de nous donner la capacité contre tous les soldats des tyrans, qu’est est la Jordanie ou l’Egypte ou la totalité des soldats de l’Amérique et la France et il vous donnera la capacité contre les soldats des Juifs. Nous allons les détruire jusqu’au dernier. Nous disons aux tyrans, ce que vous venez de voir, la combustion de Muath [le pilote], le chien, est une simple leçon ».
    Coupant court à une visite aux Etats-Unis, le roi Abdallah de Jordanie a promis de mener une guerre « implacable » contre l’Etat islamique. «Nous menons cette guerre pour protéger notre foi, nos valeurs et principes des droits et notre guerre pour eux sera implacable et seront les frapper dans leur propre terrain, » a-t-il déclaré .
    http://www.clarionproject.org/news/crowds-syria-cheer-watching-burning-pilot-film

  9. Posté par Alfred Escher le

    @Gregoy
    Je dois dire que ça faisait un moment que je n’avais pas lu un commentaire pareil. En résumé, votre commentaire est: anti-occidental, anti-chrétien, anticapitaliste, antisémite, raciste, adepte des théories du complot, élitiste MAIS… islamophile ! Chapeau bas, vous faites vraiment très fort. Et en plus vous vous permettez de donner des leçons aux Observateurs, cet excellent site qui a l’élégance de vous laisser déverser vos déchets cognitifs.
    Je ne peux même pas vous renvoyer cotre conseil de vous réveiller car pour vous c’est désespéré; je crains que vous ne soyez mûr pour la psychiatrie. Mais réjouissez-vous, votre idole Satandonné vous y attend déjà.

  10. Posté par Leb le

    « Diffuser, c’est aider à recruter » (grande page 17 LeMatin du 5 février 2015)

    « L’immolation du pilote jordanien agrandit la collection des films de propagande de l’Etat islamique. Ces vidéos ne doivent être vues que par des spécialistes, selon l’expert Asem El Difraoui spécialiste de la propagande djihadiste. »

    Ensuite il donne son avis sur la publication de cette vidéo.
    « Donc personne ne doit la regarder ? » demande la journaliste Clea Favre.
    AED : « Malheureusement, un cercle restreint de spécialistes de l’antiterrorisme et de chercheurs – dont je fais partie – doit visionner cette production abjecte, cette culture hollywoodienne de l’horreur absolue. Les évolutions, techniques, modes opératoires nous permettent de mieux connaître l’Etat islamique. Mais ces détails sont totalement inutiles au grand public. »

    « Pourquoi paradoxalement c’est cette horreur qui séduit les recrues ? demande la journaliste
    AED : « Parmi les djihadistes il y a plein de jeunes paumés. Ce sont rarement des intellectuels. » et donne l’exemple de Mehdi Nemmouche qui rêvait participer à l’émission de « Faites entrer l’accusé ».
    « Ce sont des gens qui veulent devenir célèbres de n’importe quelle façon et ne font pas la différence entre violence virtuelle et la réalité. »

    Je pense que ce spécialiste parle un peu à la légère. Selon mes renseignements, toutes les couches de la société sont représentées. C’est un peu léger d’affirmer que les djihadistes ne font pas la différence entre les jeux vidéo et la réalité.
    Je me demande pourquoi le « spécialiste des djihadistes » cherche à faire croire qu’il s’agit d’un phénomène marginal, fait de malades mentaux et de tarés de la société ?
    Nous vivons une guerre des civilisations, l’Occident contre l’Islam. Le Matin ne trouve rien de mieux que de diffuser les conseils d’un musulman qui veut que les Frères Musulmans soient remplacés par un parti qui représentera l’islam politique.
    http://www.beewuz.com/egypte-il-faudrait-creer-de-nouveaux-partis-pour-representer-lislam-politiqueasiem-el-difraoui-video_1f261f0b1.html
    Padamalgam!
    732

  11. Posté par KANDEL le

    « Terrorisme et monstruosités islamistes. La RTS.ch ne veut pas montrer… »

    Mr Darius Rochebin, si vous ne voulez pas montrer (ça se défend) mais alors parlez, parlez haut et fort sans aucune complaisance avec le politiquement correct et/ou la lâcheté!

    Soljenitsyne a parlé du « déclin du courage » en Occident, Mr Darius Rochebin vous DEVEZ lire ou relire SOLJENITSYNE.

  12. Posté par Pierre H. le

    « Franchement votre commentaire me fait vraiment penser à ceux qu’on entend radoter dans les vieux bistrots de village »
    —-
    Il ont souvent des « radotages » très sensés, dans les vieux bistrots de village… Plus sensés que les inepties qui circulent dans les villes.

  13. Posté par A. Vonlanthen le

    @Gregoy. Pour mémoire Guantanamo c’est la conséquence des attentats du 11 septembre, attentats commis par des MUSULMANS qui ont provoqué la mort de plusieurs milliers d’innocents. Comme le dit si bien G. Vuilliomenet il est complétement idiot de comparer Guantanamo aux horreurs commises par l’état islamique.

  14. Posté par G. Vuilliomenet le

    Des reportages sur Guantanamo, en voici, en voilà et il semble que personne n’en est jamais revenu!

    https://www.youtube.com/results?search_query=guantanamo

    Il est donc vraiment idiot de vouloir comparer Guantanamo avec ce qui se passe dans l’Etat Islamique, mais bon, il y en a qui sont durs de la comprenette!

  15. Posté par Gregoy le

    @ A. Vonlanthen
    Si je suis votre raisonnement, je pourrais dire également :
    Je vous propose d’aller tourner un reportage sur place, à Guantanamo (censé être fermé selon les promesse du nè**re de maison . Alors peut être vous comprendrez de quoi sont capables les Protestants et les Juifs.
    Cela ne vous semblerait pas ridicule?
    Ceci n’est en aucun cas pour minimiser et/ou cautionner ces pratiques barbares de ces idiots utiles (C’est bon pour Israel / BH(el)L) REVEILLEZ-VOUS LES OBSERVATEURS…ou changer de lunettes!!! Qui imprime les billets dans ce bas monde? les musulmans?
    Franchement votre commentaire me fait vraiment penser à ceux qu’on entend radoter dans les vieux bistrots de village).
    Quenelle pour l’EI
    Quenelle pour Chiarlie
    Liberté d’expression pour Dieudo

  16. Posté par A. Vonlanthen le

    @Rochebin. Je vous propose d’aller tourner un reportage sur place, dans les territoires aux mains de l’EI. Alors peut être vous comprendrez de quoi sont capables les musulmans. On vous promet de ne pas montrer les images des tortures que vous allez endurer. Si vous avez peur d’y aller, donnez votre démission de journaliste présentateur bien au chaud, bien payé […]

  17. Posté par KANDEL le

    Onu: l’EI crucifie et enterre vivants des enfants en Irak

    05.02.2015
    Selon le Comité des droits de l’enfant de l’Onu, le groupe djihadiste Etat islamique enterre vivants et crucifie des enfants irakiens, y compris handicapés, ou les vend comme esclaves sexuels.
    Le groupe djihadiste Etat islamique crucifie, décapite et enterre vivants des enfants de minorités en Irak et en fait des esclaves sexuels, a annoncé mercredi le Comité des droits de l’enfant (CRC) de l’Onu.
    L’État islamique exploite des enfants en Syrie et en Irak
    Selon un rapport du comité, le groupe Etat islamique recrute beaucoup d’enfants irakiens, y compris handicapés et déficients mentaux, pour en faire des kamikazes ou des boucliers humains afin de protéger des installations de l’EI des frappes aériennes. Les enfants sont également vendus comme esclaves et subissent des tortures et des violences sexuelles.

    Des enfants appartenant aux minorités chrétienne et yézidi figurent parmi les victimes des mauvais traitements.
    Les droits de l’enfant
    Les droits de l’enfant
    Selon une membre du comité, Renate Winter, « une vidéo diffusée en ligne montre de très jeunes enfants, d’environ huit ans et moins, qui sont entraînés pour devenir des enfants soldats ».

    Le CRC a toutefois précisé que les djihadistes n’étaient pas les seuls à violer les droits des enfants en Irak. Selon ses rapports précédents, des enfants accusés de terrorisme sont emprisonnés en Irak dans des conditions difficiles et des mineurs sont de faction à des postes de contrôle tenus par les forces gouvernementales.

    Le CRC réunit 18 experts indépendants qui surveillent le respect de la Convention des droits de l’enfant dans les pays membres.
    Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150205/1014369586.html#ixzz3QsEu19FL

  18. Posté par donerp.. le

    Oui, il faut diffuser ces images, aussi insupportables, insoutenables soient elles. Cacher l’image, c’est cacher la vérité. Une vérité qui nous interpelle sur le mal qui nous menace , pour mieux nous en prémunir.

  19. Posté par bigjames le

    La RTS est un repère de bobo-gauchistes.
    La désinformation est leur fond de commerce.
    La diabolisation des sentinelles qui annoncent le chaos futur est leur priorité.
    Tous ces journaleux sont des dhimmis. Ils se foutent du peuple. Largement payé par cette escroquerie qu’est la redevance.
    732 et pas d’amalgame

  20. Posté par G. Vuilliomenet le

    J’apprends qu’un membre de la célèbre université islamique al-Azhar vient d’appeler à « tuer et crucifier les terroristes de l’EI ».

    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/02/05/apres-lassassinat-du-pilote-jordanien-al-azhar-appelle-a-tuer-et-crucifier-les-terroristes-de-lei/#comment-794236

    Voici qui est utile!

    Ainsi, pas besoin de faire une critique des textes sacrés. Il faut dire que l’Etat Islamique montre le mauvais exemple et ne fait qu’exacerber l’exécration de l’islam, ce qui n’est pas spécialement bon pour faire avancer la cause islam.

    Ne nous laissons donc pas berner par ces bonimenteurs.

    732 #PADAMALGAM

  21. Posté par G. Vuilliomenet le

    Le plus risible, le plus pitoyable, le plus pathétique est quand D. Rochebin, probablement au nom de son officine de propagande Radio Télévision Stalino-suisse (RTS), comparent leur décision de ne pas montrer certaines images à celle prise par un Churchill pendant la seconde guerre mondiale alors qu’ils sont, comme je l’ai dit antérieurement, TOTALEMENT INCAPABLES de citer le nom de l’ennemi, respectant ainsi le fameux #PADAMALGAM lancé par Tata Martine présidente de la CFR!

    Ecoutons quand même ce qu’en dit Aymeric Chauprade:

    https://www.youtube.com/watch?v=aEUruaIUKqI

    Monsieur Rochebin et tous ces journaleux de la Radio Télévision Stalino-suisse ont-ils visionné cette vidéo? Si oui, en ont-ils compris le sens?

    732 #PADAMALGAM

  22. Posté par Leb le

    Oui, Darius ROCHEBIN, le gentil consensuel, est coupable, comme tous les traîtres de la TSR, de désinformer massivement le peuple, d’orienter toujours les informations dans le sens de la gauche, d’organiser des débats truqués, comme avec ZEMMOUR, sans inviter un seul spécialiste qui pourrait enfin poser une question qui dérange. Le peuple ne veut plus de la Dédaigneuse ni de son équipe ! Le peuple veut être informé d’une manière impartiale, surtout pour les infos qu’on l’oblige à payer via cette escroquerie de redevance !
    Nos médias ne servent qu’à nous mener à l’abattoir en nous faisant avaler le « Soylent Green” pour enfoncer dans la tête du peuple les mantras mensongers :
    « L’immigration massive que subit la Suisse est un enrichissement »,
    « L’islam n’est pas l’islamisme »,
    « En Suisse, les musulmans ne posent pas de problème »,
    « Les immigrés musulmans d’Albanie, de Bosnie ne posent pas de problème en Suisse »,
    « L’islam est une religion comme une autre »,
    Etc …
    Darius ROCHEBIN et ses collègues des médias pratiquent continuellement des abus de langage, ils appellent « Europe » une organisation totalitaire, ils traitent de « borné », « xénophobe », « passéiste », « europhobe », ceux qui osent s’opposer.
    On disqualifie toute personne voulant critiquer l’islam en le traitant « d’islamophobe » et on l’accuse de pratiquer des « amalgames ».
    Tout ce qui va à l’encontre des gauchistes est diabolisé comme étant « d’extrême droite », « de droite dure ».
    À l’inverse, les mous des glandes (PDC, PLR,…) « passent » sans problème à l’antenne.
    Monsieur ROCHEBIN, un débat devrait être engagé à la TSR concernant la dangerosité du Coran. Vous devriez alors inviter des intervenants comme Sami ALDEEB, Alain JEAN-MAIRET et pas des imams, des membres du parti socialiste ou des prosélytes vendus. Vous devriez arrêter d’ostraciser les personnes qui veulent encore sauver notre civilisation.
    À l’époque, si les gens avaient été informés de ce qui se passait dans les camps d’extermination, peut-être que les Alliés auraient réagi pour que le génocide s’arrête. La désinformation ne fait que renforcer nos ennemis: plus le peuple est endormi, moins il sera capable de réagir à la menace plus que réelle.
    Je ne dis pas qu’il aurait fallu montrer cette vidéo (il y a des arguments valables pour et contre), mais il faut appeler les choses par leur nom afin de ne pas être désarmer face au péril. La Suisse, comme tout l’Occident, est en situation de guerre contre l’Islam. Il est dangereux d’avoir, dans notre pays, des gens qui sanctifient un pédophile sanguinaire. Le Coran est assimilable à l’idéologie nazie.
    Partout où l’islam s’installe, la liberté et les droits humains sont bafoués et la cruauté, la bestialité s’installent.
    Le peuple suisse ne veut pas changer de civilisation, ne veut pas s’islamiser et, pour parler sans détour, il souhaite vivre en paix, SANS ISLAM.
    Sur notre brave terre, il y a 52 pays pour les musulmans ; alors ou bien les musulmans apprécient ce que nous sommes et abandonnent leur idéologie nazie ou bien qu’ils se barrent.
    Mais en réalité, ils n’ont ni l’intention de s’adapter, ni de se barrer, ils veulent prendre leur revanche de complexés.
    Bientôt, la confrontation sera inévitable … et sanglante. Hormis ce site, il n’y a pas grand-chose en Suisse romande pour nous préparer à ce désastre programmé.

  23. Posté par Drogo le

    Ces images sont affreuses mais on y voit un homme mourir dignement, en officier.

  24. Posté par Le pragmatique le

    M Rochebin,

    Il n’est effectivement pas nécessaire de montrer ces images atroces n’ayant plus grand chose à voir avec ce qui pourrait s’apparenter a un brin d’humanisme.

    Par contre l’affreux facho que je suis ne partagera jamais le point de vue de la RTS de couvrir ce dogme politico-religieux qu’est devenu l’islam au fil des décennies, par du battage médiatique.

    Comme l’a déclaré Christine Tasin, l’islam n’est une saloperie. Si vous souhaitez prendre le risque de finir en chrétien d’orient halal, moi pas. Le principe de précaution est primordial.

    Les revendications de cette communauté qui selon vous représente une religion, pour moi n’est une secte qui agit conformément au coran, en envahisseur au travers de leurs moultes revendications visant à nous imposer leur mode de vie, véritable retour au moyen-âge-halal.

    La secte du Temple solaire n’avait fait que quelques dizaines de mort, c’était l’émoi et la secte à momo le pédo ? Combien de morts à travers le monde ? Partout ou l’islam passe il y a des morts

    Cette pensée socialo nauséabonde que vous entretenez ne concerne que vous; mais pensez à ce que vous allez offrir aux générations futures. Réveillez-vous, quitte à abandonner votre image de gendre idéal.

  25. Posté par Sentinelle le

    @ coocool
    tolérer le financement de l’État islamique

    Il paraît qu’ils réussissent, à travers 36 détours, à vendre leur pétrole volé même chez nous… Comme pour leurs petits films de pub, ils ont engagé de vrais experts en la matière, probablement venus d’Europe…

  26. Posté par Marie-France Oberson le

    « La RTS.ch ne veut pas parler ni montrer les images de l’otage brûlé vif dans une cage en fer « pour ne pas leur faire de la pub ». Hier soir elle a préféré parler des dangers de la montée de l’extrême droite chez nous… »
    Monsieur Rochebin , quand la RTS cessera de faire croire aux citoyens que le premier danger à combattre c’est l’extrême droite , peut-elle alors sera -t-elle un peu plus crédible..
    A moins que conscient du vrai danger que fait peser l’islam- oui , l’islam , l’islam tout court- sur nos sociétés occidentales, vous pensez éloigner ce danger en brandissant un leurre; mais c’est prendre vos téléspectateurs pour des imbéciles !

  27. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Prémonitoire………….
    ll y a 21 ans, Mr Poniatowski (ancien ministre) écrivait ces lignes… Lisez bien attentivement …..

    L’’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne on pourrait changer 21 ans plus tard.

    > « Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’’on s’’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer. Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’’immigration africaine et notamment musulmane. Si tel n’’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du «cher et vieux pays» et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l’’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit.
    « Où sont les grandes tâches dévolues à l’’État ? La Justice, l’’Armée, l’’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes. La France est à l’’abandon, et en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’’unité et à la cohérence, et de la Nation et de l’’État. »
    > « Si la vérité vous choque, faites en sorte qu’elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l’absurdité, l’injustice ou l’horreur. »
    Faites suivre,sauf si vous êtes bobos, c’est criant de vérité !

    >
    >

    © 2015 Microsoft Conditions Confidentialité et cookies Impressum Développeurs Français

  28. Posté par coocool le

    Comment des pays civilisés peuvent laisser faire ça et tolérer le financement de l’État islamique par les pays du Golf complices.

  29. Posté par Patrick Stocco le

    Qui doit intervenir ? Et comment intervenir sans l’appui, au sol, des américains ?

  30. Posté par Sentinelle le

    @ G. Vuilliomenet
    Quand la RTS osera-t-elle dire que OUI ces atrocités ont un lien avec l’islam au lieu de nous seriner chaque jour qu’il ne faut SURTOUT pas faire d’amalgame

    Le réflexe « pas d’amalgame » semble profondément ancré dans les têtes de nos « élites » politiques et médiatiques. Et, bien sûr, c’est nous, les Occidentaux, qui connaissons et comprenons mieux que les musulmans eux-mêmes le Coran et le vrai islam ! Et quand on n’a pas lu le Coran – je l’avais suggéré ici même à Xavier Colin, le 8 janvier -, cela devient un peu plus difficile, maintenant que la danse macabre s’accélère entre l’Ukraine et le Proche-Orient (encore un peu l’Afrique : Ebola terminé, Boko Haram un peu contré). Après Charlie et les Charlots tous unis à Paris, c’est les petits Grecs qui apportent leur joyeuse musique à Bruxelles, réveillant tout de suite – comme c’est amusant – des cousins dans d’autres pays du sud : « Podemos ! » Qui nous rappelle l’élan chaleureux de « Yes, we can ! » Seule fausse note dans ce concert européen : Pegida, « Wir sind das Volk ! »
    Là, on n’a évidemment plus le temps de lire un livre aussi passionnant que le Coran, n’est-ce pas ? Mais on reste quand même parmi les « experts », parmi ceux qui savent… Heureusement que les Observateurs leur tapent un peu sur les doigts.

  31. Posté par C. Donal le

    @ Monsieur Darius Rochebin.
    De quelles libertés parlez-vous, on ne sait plus. La censure de guerre de Churchill n’a rien en commun avec la censure actuelle, et surtout elle n’avait pas le même but. Je peux comprendre que l’on ne montre pas ces images au TJ. La véritable question cependant est la suivante : allez-vous oser prendre la liberté de donner plus souvent la parole à ceux qui refusent le retour de ces criminels irrécupérables en terre européenne, à ceux qui depuis longtemps attirent l’attention sur la dangerosité de l’afflux massif de jeunes hommes provenant de certains pays ?
    Allez-vous avoir le courage de dénoncer la dérive des ennemis de la liberté, des petits ayatollahs de plus en plus nombreux, à qui il faut mettre des limites d’une absolue clarté ? Allez-vous avoir la présence d’esprit de dépasser vos propres acquis pour écouter ce que les citoyens ordinaires vivent dans leur chair, en Angleterre, en Suède, en Belgique, au Danemark, en France, en Italie, … pour les retransmettre sans tabou. Allez-vous refondre vos a priori d’un temps révolu pour faire la différence entre extrême droite et population activement concernée – le traitement réservé aux marcheurs pacifiques de Pegida par rapport au traitement de faveur accordé aux antifas pourtant anarchiques et destructeurs en est symptomatique. Allez-vous enfin continuer à donner du temps d’antenne aux frères Ramadan (!) qui ne sont ni pour ni contre la lapidation bien au contraire, tout en refusant d’inviter des penseurs hors du circuit médiatique (il y a des vidéos de lapidation sur le net pour les personnes trop aseptisées de confort et de savoir pour réaliser l’innommable). Monsieur Rochebin, je crains plutôt que la main de fer pour écraser les ennemis de la liberté s’est transformée en main mole tendue aux ennemis que Churchill combattait.

  32. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Certains ont besoin de voir… pour se convaincre de la monstruosité? Pour se convaincre qu’elle a été commise?
    La TSR n’était pas au pied de la colline de Champel le 27 octobre 1553? Là ou fut brûlé vif Michel Servet, pour motif « religieux »! Condamnation suite à une plainte de Calvin, et approuvée par la majorité des Eglises protestantes de Suisse.
    La faute d’un autre, si monstrueuse qu’elle soit, ne justifiera personne!

  33. Posté par Derek Doppler le

    Ben oui, à force de faire de la pub pour Auschwitz, Adolf et les vilains nazis à longueur de journée (ah ben, en parler c’est donc leur faire de la pub comme l’affirme Rochebin) ben voilà, y reste plus de temps d’antenne suffisant sur la RTS si on veut pouvoir y caser à la fois Daesh-ISIS et de la vraie pub pour Coincoin-WC. Excusez-nous et continuez à bien payer votre redevance sivouplé!

  34. Posté par G. Vuilliomenet le

    Quand la RTS osera-t-elle dire que OUI ces atrocités ont un lien avec l’islam au lieu de nous seriner chaque jour qu’il ne faut SURTOUT pas faire d’amalgame, que l’islam est une religion de tolérance et de paix, que l’islam passera par les mêmes cheminements que le judaïsme et le christianisme? Non! Je ne fais pas ce pari! Il faut avoir le courage de dire OUI, l’ISLAM est une immonde saloperie, que les musulmans en sont les premières victimes.

    732 #PADAMALGAM

  35. Posté par Jean Gowrié le

    @Darius Rochebin,
    Cher Darius, vous me permettrez de vous contredire. Ceci n’a de loin pas été la politique de la RTS et j’en sais quelque chose. Sans être long, il y a de cela quelques semaines, ce même groupe a conduit à l’égorgement une centaine de pilotes et soldats syrien, avec une mise en scène encore plus horrible. Je n’ai pas souvenir d’une réaction de la RTS telle que vous la décrivez dans votre commentaire. Je n’ai d’ailleurs aucun souvenir d’un quelconque commentaire à ce sujet.
    A moins, bien évidemment, que cela puisse s’expliquer par le fait qu’il s’agit de pilotes…syriens.

  36. Posté par Pierre H. le

    C’est simplement ATROCE !!! Que font les zélotes du droit international ????
    Ce droit suprême qui annihile nos droits nationaux !!

  37. Posté par Danielle Borer le

    Comm. no 3 repêché
    .

    Posté par Darius Rochebin le 4 février 2015 à 10h28

    Le fait de montrer le moins possible les assassinats mis en scène par le groupe « état islamique » n’est certainement pas une complaisance à son égard. Bien au contraire, c’est la nécessité de ne pas faire son jeu. Cela ne signifie pas passer sous silence ses atrocités, mais ne pas reprendre telles
    quelles ses images de propagande – montrer en revanche les victimes, les messages de solidarités, les messages de leurs familles, etc. C’est un équilibre bien sûr difficile, mais c’est une responsabilité morale de le trouver. Notez d’ailleurs qu’il s’agit d’un débat vieux comme le monde. Le vieux lion Churchill savait admirablement manier la censure de guerre pour éviter de montrer certaines images de destructions réussie par les nazis; ce n’était évidemment pas une forme de faiblesse, mais au contraire une stratégie honorable pour écraser in fine, d’une main de fer, les ennemis de nos libertés. »
    Darius Rochebin

  38. Posté par Danielle Borer le

    Comm. no 1 et 2 repêchés :
    .
    1. Posté par Tonton le 4 février 2015 à 10h16

    Et la RTS envoie un « envoyé spécial » couvrir le procès du vieux libidineux et amoral DSK. Voilà à quoi sert la redevance…


    2. Posté par Pierre H. le 4 février 2015 à 09h59

    C’est simplement ATROCE !!! Que font les zélotes du droit international ????
    Ce droit suprême qui annihile nos droit nationaux ??

  39. Posté par Danielle Borer le

    Avis aux commentateurs de l’article et en priorité à Darius Rochebin : suite à un bug du programme, tous les commentaires ont disparus. Nous aimerions, si c’est possible, que vous puissiez reposter vos avis. Avec toutes nos excuses !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.