Attali justifie la colonisation musulmane

Attali justifie la colonisation musulmane de la France en jouant sur la peur d'une guerre civile.

Oracle de "la France d'après", il fut dès l'élection de Nicolas Sarkozy convoqué au chevet de la république pour contribuer à réformer la France, le tout sans une once de légitimité démocratique. Nous remontons cette note d'octobre 2007 parallèlement à son retour en force dans les médias, qu'il subjugue par son art de la prospective...dont les prédictions ont toutes échouées depuis 30 ans.

"Alors que le rapport Attali vient d'être jugé "plutot raisonnable" par Nicolas Sarkozy, malgré sa proposition phare de "relance de l'immigration" (comme si elle avait été arrêtée) inspirée de son livre L'avenir du travail sorti en 2007 proposant l'arrivée de 2 millions d'immigrés annuellement pour mener la France à 187 millions d'habitants en 2040 (alors qu'il suffit de sauver le régime des retraites par la capitalisation privée), je publie de nouveau les citations de l'illuminé mondialiste, glanées ça et là, en rajoutant celle-ci : « La logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide[…]L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement. » L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005.

Suite

4 commentaires

  1. Posté par Adagio vivace le

    Comme quoi il ne faut pas confondre la cause (- autocensure -) et la conséquence (l’islamisation).

  2. Posté par jo le

    je pense que Patrick S délire!!!mais pas pour rien car l’ennemi pour lui n’est pas le colonisateur musulman. devinez qui est son ennemi? car il hait l’intelligence!
    un jour, il sera trop tard pour comprendre.

  3. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Hier, en méditant sur l’actualité, un passage de la Bible m’est revenu confusément à l’esprit. Un mot-clé, jugement, me dirige vers le premier chapitre du livre d’Habbakuk. Court, se lisant en quelques minutes, il est percutant !
    La violence, l’iniquité, l’injustice et l’oppression. Les disputes et la discorde. Le méchant qui circonvient le juste et les sentences perverses, la loi sans force… se lamente le prophète. Que ne voyons-nous quotidiennement de telles choses, ici ou là ?
    Puis, comme une relation de cause à effet : «  je vais susciter les Chaldéens, ce peuple féroce et emporté, qui parcourt les espaces de la terre pour conquérir des demeures qui ne sont pas à lui. Un peuple terrible et redoutable ! De lui seul il tire son droit et son orgueil, tous viennent pour la rapine, leur passion les porte toujours en avant. Et ce peuple se moque des rois, les princes lui sont un objet de risée,… lui qui tient sa force pour son Dieu ! Puis, à nouveau le prophète : « oh mon rocher, c’est pour châtier que tu l’a établi !
    Alors, relation de cause à effet ?

  4. Posté par Patrick S. le

    Attali – qui donne ici sa définition d’un être humain : http://www.youtube.com/watch?v=VaqOs-nP0Xs – est favorable à l’islamisation de la France mais pas d’Israel. En fait, il HAIT la France.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.