Christine Bussat: « les élus de gauche sont interdits de soutenir l’initiative contre la pédophilie! » [Audio]

Présidente du comité d'initiative «Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants», Christine Bussat réagit aux récents propos de Jean-François Steiert et dit tout l'agacement que lui procure l'attitude pour le moins ambiguë de la gauche sur la pédophilie.

Christine BussatOù l'on comprend que Carlo Sommaruga aurait décidé de fusiller les initiatives de la Marche Blanche parce que quelques UDC épars avaient eu le malheur de rejoindre ses rangs.

Ne pouvant avoir la cause pour elle seule, la gauche a préféré tenter de la détruire, comme un enfant casserait un jouet qu'il ne peut posséder seul.

Christine Bussat ne comprend pas:

"En quoi ça vous dérange qu'un pédophile soit éloigné des enfants, en quoi ça vous dérange?"

La question est posée...

 

Interview de Mme Christine Bussat, lesobservateurs.ch, 11.03.2014

 

Site de l'initiative

 

Voir encore

Steiert: propagande socialiste contre l’initiative anti-pédophile

Forum: Yannick Buttet attrape Steiert sur la pédophilie

Pédophilie: il faut sauver le soldat Steiert

---

Initiative anti pédophiles: la grande peur du PS

Sommaruga à la course pour sauver les pédophiles

MàJ 3 : Yannick Buttet attrape Sommaruga sur la pédophilie

Pédophilie: Carlo Sommaruga ne croit pas en la récidive

Pédophilie: la droite se débat avec une gauche ambiguë

La protection de l’enfance veut des pédophiles à l’école

Logique de gauche: pas de fessées mais des attouchements

Trop méchants avec ces pauvres pédophiles !!!

Pédophilie: Un combat difficile

L’étrange combat du conseiller Sommaruga

12 commentaires

  1. Posté par colibri le

    article très révélateur d’une situation confuse et entretenue de la part les politiciens gauchistes et facebookiens pour mieux destabiliser le peuple face au gouvernement et qui mène peu a peu nombre de gens à ne plus avoir même envie de voter.Sans compter le Gssa qui doit s’amuser à brouiller les cartes

  2. Posté par Alain Favre le

    Être un politicien de gauche aujourd’hui, c’est défendre les pédophiles, défendre les criminels, à condition qu’ils soient étrangers, défendre les drogues, condamner le noyau familial, défendre l’adoption des enfants par les homosexuels, y compris avec le risque de pédophilie, condamner les frontières, condamner les nations, défendre l’internationalisme et la mondialisation, condamner l’identité des peuples occidentaux, s’autoflageller en permanence, accepter l’islamisation de nos sociétés, condamner les racines chrétiennes et païennes de l’Occident, accepter et favoriser le remplacement de population occidentale par des populations extra-européennes, remettre en question nos valeurs familiales, éducatives et culturelles, s’attaquer en permanence à la démocratie helvétique en voulant la dissoudre dans le magma du grand machin européen, abolir l’armée et toute défense de la nation, intégrer corps et âme l’UE, détruire l’identité helvétique, etc….etc…

    La question de leur santé mentale devient évidente !

  3. Posté par Gurtner le

    Quand je luttais avec d’autres à Bienne contre l’engagement d’un prof pédophile condamné, un de mes « camarades » socialiste (oui, à l’époque j’étais membre de ce parti) s’est plaint haut et fort des « ennuis » que je faisais à cette pauvre présidente de commission qui avait nommé ce prof !! Les enfants qu’ils salissaient rien qu’en les regardant (ce que je prétends toujours) comptaient pour beurre !! Je n’ai jamais compris pourquoi ! Lorsque je les vois et je les entends aujourd’hui, je regrette d’avoir pensé un jour que ce parti défendait la  » veuve et l’orphelin » et surtout, surtout les enfants !!

  4. Posté par adalbert le

    Tout d’abord saluons le courage et la détermination de Madame Bussat. Son témoignage illustre la lâcheté de certains élus de gauche, partisans de l’initiative, qui préfèrent renoncer à leurs convictions pour ne pas déplaire à la direction de leur parti, inféodé à l’idéologie soixante-huitarde « il est interdit d’interdire », proclamée par un certain Cohn-Bendit… On le constate aussi lors des votes sur des sujets de société « sensibles » au Conseil national où les groupes PS-Verts votent systématiquement à la quasi unanimité contre des mesures de durcissement des peines contre les pédophiles, pour l’adoption par des couples homosexuels (impliquant le risque de pédophilie), pour la dépénalisation des drogues dites « douces », sans parler du mariage gay et les atteintes répétées aux valeurs familiales et de l’éducation, discréditées constamment par le courant libéral-libertaire dominant.
    D’ailleurs, dans le même registre, cette volonté de « purification idéologique » à l’encontre de journalistes à contre-courant de l’opinion majoritaire sur les sujets sociétaux et autres se retrouve évidemment aussi dans les médias, en particulier dans la clique RTS-Tamedia-Ringier, qui voudrait imposer sa doxa au bon peuple !

  5. Posté par Frederic Bastiat le

    @Lafayette: « C’est consternant de connerie le socialisme suisse »
    Grossière erreur, il y a un mot en trop dans ta phrase. Le dernier.

  6. Posté par dominique degoumois le

    Soyons simplement humain, donc d’aucun partis, puisque tous pervertissent les esprits, et sans doute aussi les corps!

  7. Posté par Vergères P.M. le

    Mme Bussat est grande par son engagement désintéressé pour cette si noble cause qu’est la protection des enfants! Bravo à elle. Si je ne m’abuse, elle était de gauche, tout au moins au début de son combat. Je ne sais si elle l’est encore mais l’attitude scandaleuse de nombreux élus socialistes et le silence embarrassant d’autres gauchistes de tous crins devrait la convaincre que de ce côté-là de la politique, on ne défend pas l’individu, ni adulte, ni enfant. Les êtres qui peuplent cette planète sont autant d’instruments au service du système ou des déviances de ceux qui le font. Jacques Attali, n’avait-il pas d’ailleurs écrit dans l’un de ses livres: (je cite de mémoire) « le clonage est une bonne chose. Imaginez que vous cloniez un enfant. Cet être ne sera donc pas tout à fait un être humain (!!!!) il serait en quelque sorte un « clonimage ». Dans le cas de son usage, il ne pourrait donc plus être reproché d’être pédophile ». ça fait froid dans le dos n’est-ce pas ! Et bien la personne qui a écrit cette horreur n’est pas en prison, ni ostracisé, ni rejeté. Il est écouté comme un grand gourou par sa communauté !

  8. Posté par Rec le

    Une info assez ahurissante au sujet du traitement dans les maternelles en France, on a dépassé toutes les limites du tolérable:
    http://euro-jihad.com/blog/?p=12010

  9. Posté par Lafayette le

    C’est bien connu quand on peut entortiller le limaçons dans une procédure juridico-comique sans fin, on se retrouve avec des foret de papier et de procédures inachevée pendant que la victime décède de vieillesse.

    C’est consternant de connerie le socialisme suisse.

  10. Posté par JDV le

    Je voudrais saluer Mme Christine Bussat, je l’avais rencontré au début de La Marche Blanche pour l’encourager dans ce chemin. Habitant en Amérique du Nord (où je suis pasteur) je ne pouvais pas l’aider concrêtement, mais cette femme a prouvé son engagement envers les petites victimes de toutes sortes de salopards. (et je suis gentil). En tant que citoyen, papa, grand-papa et Pasteur, je ne peux que rester choqué devant l’absence de soutien de tout ce qui se définit à gauche de l’échiquier politique, Verts compris. Comme dit mon épouse, il y a « anguille sous roche » ou en italien; « gatta ci cova », (une chatte qui couve des oeufs) ce qui est encore plus explicite.

  11. Posté par Raminagrobis le

    Quand le ministre français Ferry a parlé d’un rapport des renseignement français sur un pédophile, un politicien connu, qui « oeuvrait » lors d’un séjour au Maroc, le socialiste Jack Lang s’est immédiatement agité pour dénier toute implication, comme s’il savait qu’on savait. Et avec le neveu de Mitterand ou Daniel Cohen Bendit on a l’ébauche d’un syndicat de pédophiles tendance gauche évidemment.

  12. Posté par Böse Birgitt le

    Il faut se pincer pour réaliser que ce n’est pas un cauchemar, mais la réalité toute nue! Le simple fait que les marches blanches aient touj. été zappées, que les traffics suisso-franco-belges sur les commerces de pédophilie aient été sciemment occultés concernant les filières pédophiles est un constat atroce. Et on ne jette l’anathème que sur Guantanamo… On est ds 1 société de malades!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.