14 commentaires

  1. Posté par Laure le

    « Avant même de te former dans le ventre de ta mère je t’ai connu; avant que tu sois sorti de son sein, je t’avais consacré, faisant de toi le prophète des nations » Jérémie 1, 5
    Le devoir d’une maman c’est de donner la vie, pas la mort; de coopérer au projet de Dieu sur l’être humain, pas de le détruire! Le jeune, l’adulte d’aujoudhui était le foetus d’hier. Pourquoi l’innocent, le faible sans défense devrait-il subir tant de violence? pourquoi devrait-il payer pour une erreur qu’il n’a pas commise? Les animaux eux, avortent-ils de leurs petits? Et dire que c’est à nous que Dieu a fait tellement confiance qu’Il a donné la Raison! Non à l’avortement, Oui à la vie!

  2. Posté par Martin Leu le

    Ames sensibles s’abstenir? Et continuer de fermer les yeux? Non, cette vidéo devrait avoir la plus grande diffusion mais comme elle dérange fortement certains milieux, féministes et médias inclus, elle ne sera jamais diffusée par un grand média audio-visuel. Et le crime se perpétuera!

  3. Posté par Vivi le

    L’avortement une histoire de femmes enceintes uniquement ?
    Et la responsabilité des hommes ? On n’en parle pas ? Ces femmes ne sont pas tombées enceinte toutes seules !

    Malheureusement dans le cas de grossesses non souhaitées; ce sont presque toujours les femmes uniquement; à qui il leur incombe de tout assumer moralement et physiquement et dans la majorité des cas sans l’aide et le soutient du père « géniteur- fécondateur » ni de la société.

    Ces femmes seront pointées du doigt surtout lors de grossesse hors mariage, par une horde de puritains et/ou des hardes de faux- puritains.

    Si elles avortent, elles seront traitées de mères infanticides.
    Si elles portent leur grossesse à terme et deviennent filles-mères (mamans célibataires); elles seront traitées de traînées et/ou de femme irresponsables car elles auront fait le choix de mettre au monde un enfant dans une situation économiquement précaire ( et souvent sans aide financière sociale) … PARADOXALEMENT on leur reprochera de ne pas avoir avorté , surtout si par la suite tragiquement elles se trouveront dans la déchirante situation de devoir donner son enfant en adoption ou à un orphelinat.

    Je suis d’accord qu’un avortement aussi tardif est vraiment terrible.
    Néanmoins le seul point lumineux dans cette sombre réalité, est que ces femmes sont prises en charge et soutenues dans de vraies cliniques avec une vraie équipe médicale au moins la dignité et la santé de ces femmes seront préservées.  » Les Faiseuses d’anges » clandestines même les plus expérimentées ne pourront pas en cas de complication, vraiment aider ces femmes et c’est pour cela que cela reste une pratique très dangereuse.

    Les premiers à avoir jeter les premières pierres concernant ce grave problème social qui est l’avortement sont le Parti Populaire (de droite) du Parlement et l’Église Catholique d’Espagne qui a perdu une autre occasion de se taire et de faire son « mea culpa » au lieu de encore juger, stigmatiser, accabler ces femmes seules face à leur état, leur responsabilités et face à leur choix difficiles en clamant Haut et Fort que l’Église veut et est le défenseur des Droits des Innocents, des Enfants et de la Vie.

    Cette même Église Catholique d’Espagne, qui devrait d’abord ôter sa lourde poutre de ses yeux qui l’empêche de voir l’étendue de son chapelet interminable de ses prêtres pédophiles, monstres et bourreaux d’enfants en soutane qui ont abusé, traumatisé de jeunes enfants de tout âge pendant des siècles ( et même présentement ) en toute impunité avec toute la complicité de l’Église toute entière, tout en prêchant  » de bonnes valeurs de moralité et de conduite » afin de générer, consolider, nourrir et multiplier une légion de moutons et de brebis puritains et de fourbes faux-puritains.

    Cette même Église Catholique d’Espagne (accusatrice, moralisante, donneuse de leçons, et publiquement défenseur des Droits de l’Enfant et principalement monstrueusement hypocrite) est incapable d’assumer et de faire face à son effrayante responsabilité et tragique participation active dans cet horrible réseau d’enfants espagnols volés à leur mère et vendus (300’000 bébés) … Ce trafic infâme ne date pas du temps de l’inquisition …. Ni juste d’avant guerre … Je vous parle de faits survenus récemment, qui ont commencés depuis les années 1930 à presque à nos jours … 1990 ! SOIXANTE ANS d’un sordide trafique d’enfants !

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/01/09/97001-20140109FILWWW00705-bebes-voles-en-espagne-l-eglise-critiquee.php

    Pour en revenir au sujet qui nous occupe, je vous rappelle que c’est seulement au début du xxe siècle, afin de protéger la vie des femmes que l’avortement a été légalisé dans de nombreux pays. Et que l’Histoire de l’avortement ne date pas de hier mais remonte selon l’anthropologie à l’antiquité!

    Si tous les puritains, et faux- puritains arrêteraient de jeter des pierres, mais tendraient leurs mains …
    si les égoïstes contempleraient moins leur nombril,
    si les hommes et les femmes feraient plus attention,
    si tout monde se sentirait vraiment concerné par le sort et bien être de tous les enfants, de nos enfants et de leur maman … …..Peut-être que enfin le nombre d’avortements diminueraient vraiment considérablement …

  4. Posté par Antonio Giovanni le

    A partir de combien de morts doit-on dire génocide plutôt qu’assassinat ? Combien de millions fœtus condamnés en Europe ? Et vous ne dites pas « génocide » ? La loi ? Une ligne d’encre sur du papier: on veut mettre ajourd´hui la loi au-dessus de la vie, une loi qui détruit toutes ces vies,

  5. Posté par zézé le

    J’ai regardé cette vidéo, et j’ai pleuré à l’intérieur de mon Ame… pour tous ces petits enfants, ces petits d’hommes que l’on ne veut pas… alors que les merdias pleurent sur des bébés phoques (ce que je conçois), mais tuer un enfant dans le ventre de la mère c’est un crime comme celui de la piqûre ou de l’empêchement de boire et de manger pour celui qui ne peut plus rien dire… alors que la peine de mort est abolie… drôle de monde !!!!!!!

  6. Posté par sentinelle le

    La bible dit: Celui qui enlève la vie à une créature de DIEU est un meurtrier.
    Tous, les médecins, les soignants, les géniteurs, les mères qui avortent, les parents de ces jeunes, mais aussi……….tous ceux qui savent et qui ne font rien.
    Certes, il ne nous revient pas de juger ces mères, mais nous devons les avertir du jugement de DIEU, et leur apporter des réponses physiques et concrètes afin qu’elles puissent mener à termes leur grossesse, et quel que soit la décision quelles prennent, de garder ou de laisser leur enfant pour l’adoption, nous devons les soutenir.
    Il faut créer des lieux de VIE, encadrée, comme ont fait des associations chrétiennes aux états unis.
    Mais surtout enseigné à nos jeunes que l’abstinence est la seule façon de se respecter soi-même et de respecter les autres.

  7. Posté par Véritas le

    LES VRAIS RESPONSABLES – La Franc-maçonnerie et la mutation culturelle et sociale. –
    – De l’influence de la franc-maçonnerie.
    Le Vincent Peillon a aussi comme très proche parent le sinistre “Docteur gynécologue” Pierre Simon (1), co-fondateur et vice président du Mouvement Français pour le ” Planning Familial “, ancien président de la “ Fraternelle du Planning Familial ” , collaborateur direct de Robert Boulin assassiné, puis de Simone Veil “l”avorteuse”, au Ministère de la santé, et plusieurs fois grand maître de la Grande Loge de France; il fut à l’avant garde du combat pour la légalisation de l’avortement.) (2) . Ce dernier déclara :
    – « Nous voulons DÉTRUIRE la civilisation judéo(?!) -chrétienne. Pour la DÉTRUIRE , nous DEVONS DÉTRUIRE la FAMILLE. Pour DÉTRUIRE la FAMILLE, nous devons l’ATTAQUER dans son maillon le plus faible : l ’ ENFANT qui n’est pas encore né. Donc nous sommes pour l’AVORTEMENT . ».
    Sources : (1) “Dr gynécologue” Pierre Simon – Son maitre ouvrage à lire absolument : « De la vie avant toute chose ». Editions Mazarine . 1979 .
    Ce livre a été retiré de la vente peu de temps après sa parution !
    (2) — http://henrivedas.blogspot.fr/2006/03/origine-et-idologie-du-planning.html
    http://notredamedesneiges.over-blog.com
    Vous voulez chercher la Vérité et la Vérité vous rendra fou !

  8. Posté par Theo le

    Ne jugeons pas. Regardons l’Espagne qui se veut être sensible à l' »appel de DIEU » qui demande à ce que SES Créatures soient protégées. Cet acte Horrible, est un CRIME, et les avortueurs doivent être punis, car RIEN , ni Personne ne les oblige à commettre cet acte abominable.

  9. Posté par cottin le

    Abominable, images insoutenables, le meurtre d’un enfant bien constitué en direct !!!
    A diffuser de toute urgence, sous peine de complicité de crimes contre l’humanité…
    Ne jugeons ces malheureuses mais les criminels qui se font du pognon sur la mort.
    C’est pire que la drogue, c’est un génocide.

  10. Posté par cottin le

    Absolument effroyable !!!!
    A diffuser de toute urgence sous peine d’être responsable soi-même de crimes contre l’humanité.
    Honte aux criminels qui influencent ces femmes pour qu’elles avortent !

  11. Posté par stephanie le

    Ne jugez pas les femmes, elles sont manipulées. Jugez les manipulateurs.
    Ne jugez pas les femmes, elles paient déjà pour leur crime. Jugez les criminels.
    Ne jugez pas les parents de ces femmes, vous pourriez en être.

  12. Posté par Henri-Rousseau le

    cette vidéo est dure, mais je crois qu’elle devait faire le tour des maisons… A l’heure où notre gouvernement parle de droit à l’avortement, cette vidéo montre que nous revendiquons juste le droit de tuer, en fermant égoïstement les yeux devant une réalité atroce ! chaque jours des milliers d’enfants sont assassinés, sous couvert de liberté mal ordonnée. Par idéologie nos ministre avec Belkacem en tête veulent accélérer le massacre. Il faut réagr, car toutes les minutes, cette atrocité se reproduit. mais la priorité pour les hommes est à l’économie en france, non à l’homme … Bravo à l’Espagne, courageuse. Qu’elle ne se fasse pas impressionner par l’Europe, fausse entité au service des Européens, et donc des hommes…

  13. Posté par deligondes le

    infirmier et 8 ans de travail en bloc opératoire, je peux témoigner de ce qui se passe dans nos hôpitaux français. C’est la même chose mais avec une prise en charge professionnelle mieux encadrée.La détresse psychologique n’est pas prise en compte et la femme n’est qu’un numéro. Le « bébé » n’est qu’un déchet source du problème.
    Il serait temps que l’on explique autant aux jeunes garçons qu’aux jeunes filles que leur corps n’est pas fait pour avoir du plaisir mais pour donner la vie. Désolé si ce n’est pas dans la mouvance actuelle mais la réalité est là et le respect de l’autre passe avant tout par le respect de soi. Il y a plus de 250.000 avortements en France chaque année. Les rescapés plus tard pourraient nous condamner pour « crimes contre l’humanité »
    Il serait temps que le français se réveille et réagisse.

  14. Posté par Antone Revo le

    Impensable, mais si ces pauvres filles avaient été élevées normalement, sainement, religieusement, elles ne se seraient pas trouvées enceintes car elles auraient été vierges. Elles en resteront marquées pour la vie, da,s leur nature profonde. Chasteté et virginité sont en général les bases d’un mariage réussi et heureux

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.